Vous faites partie des 5 finalistes, votre réaction en quelques mots ?

Ma réaction face à cette nouvelle pourrait se résumer en deux mots : joie et gratitude. Avoir été choisie comme finaliste est déjà un immense cadeau et une merveilleuse récompense, mais aussi une première étape vers un rêve qui devient réalité. Je suis submergée de curiosité, d’impatience et de bonheur en songeant à l’aventure qui nous attend, mon roman et moi !

Quelques mots sur votre histoire ?

Le voyage et l’écriture sont les deux passions qui m’habitent et me poussent vers l’horizon, vers l’inconnu et la découverte. Mes récits se sont toujours teintés des couleurs de mes pérégrinations et après plusieurs années à découvrir le monde j’affine à présent ma plume, mon esprit et ma culture en étudiant les Lettres Modernes à l’université. Suivant mes cours par correspondance, j’habite actuellement entre la Polynésie et la France.

Pourquoi avoir décidé de participer au Prix du Livre Romantique ?

J’ai découvert l’existence du Prix du Livre Romantique en juillet dernier alors que je peaufinais et corrigeais les derniers détails de mon manuscrit en vue de le présenter à des maisons d’édition. À la lecture des modalités du prix et du thème global recherché, j’ai aussitôt senti que je devais tenter ma chance, et je m’en félicite à présent !

Si vous étiez un écrivain ?

Si j’étais un écrivain, j’aimerais être Robin Hobb, de son vrai nom Margaret Astrid Lindholm, pour le bonheur et l’exaltation que doit représenter la mise au monde et l’élaboration d’un univers de fantasy aussi riche et d’une aussi belle qualité que Le Cycle des Anciens.

Votre roman préféré de tous les temps ?

Mon roman préféré de tous les temps… Voilà une question bien cruelle et difficile ! Pour la qualité et l’originalité de la prose, des idées, de l’intrigue et de la psychologie des personnages (et tellement d’autres choses), je choisis le roman Que faire ? (écrit et publié en 1863) de Nicolaï Tchernychevski, un écrivain et penseur révolutionnaire russe.

Si vous étiez un animal ?

Si j’étais un animal… je serais un aigle, ou au moins un oiseau, pour pouvoir voler au-delà de l’horizon, et explorer le monde et ses merveilles.

Merci à Livia pour ses belles réponses !

Envie d’en savoir plus ? Allez faire un tour sur le site des éditions Charleston

error

Laisser un commentaire

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Instagram