Le bruit des pages

🤓 Mon cœur est en joie ! J’ai compilé les meilleurs passages, mais les avis complets sont à lire sur les blogs indiqués dans les liens. Un immense merci !!

Le premier nous vient d’Alexandra, du blog La bibliothèque des rêves :

➡ J’ai commencé ce roman en allant dans l’inconnu, sans avoir lu le résumé, ni savoir où l’auteure allait nous emmener. Et bien je crois que c’est la meilleure manière de lire cette histoire qui m’a emportée dans tourbillon de pages. Entre passé et présent, nous suivons Eva, une jeune parisienne qui emménage dans un nouvel appartement anciennement une librairie fermée. Passionnée par la culture russe et par la littérature, l’inspiration lui vient devant un magnifique tableau d’écrire le journal intime d’une jeune femme noble sous le temps de la Révolution russe. Elle ne se rend alors pas encore compte que le destin de son personnage et le sien sont intimement liés…

Je n’ai pas les mots pour décrire ce que j’ai pu ressentir durant cette lecture tant je l’ai aimé. L’auteure nous conte un récit plein de douceur, de romantisme et de poésie comme je n’en avais pas lu depuis longtemps. Je dirais sans préambule que cette lecture m’a marqué et que je ne l’oublierais pas de sitôt. L’alternance des époques m’a beaucoup plu. L’originalité du récit découle du fait que nous alternons entre réalité et fiction : entre l’histoire d’Eva et celle de Polina. 

Si au départ, j’ai eu un peu de mal avec l’écriture de Livia Meinzolt, cette dernière s’améliore au fil des pages. Une écriture poétique et fluide qui rend le récit addictif et prenant. L’intrigue est, elle, captivante et surprenante. On aborde divers thèmes qui forment un tout romantique : la littérature, le ballet, la peinture, l’histoire, l’amour, l’amitié. Autant de thèmes qui sont passionnants. Il y a un réel mystère autour de cette histoire, mystère qui attise la lecture.

J’ai adoré les personnages qui sont ensorcelants : Eva est une jeune femme atypique avec un caractère doux mais méfiant. Elle ne se laisse pas facilement approcher et a une vision très romanesque de l’amour. Je dois sans conteste avouer être un peu tombée amoureuse de Dimitri qui m’a rappelé une personne très proche de moi. Vitya était également un personnage touchant. J’ai eu un peu de mal avec Polina dont les doutes et les réflexions m’ont parfois un peu agacé et ai été subjuguée par la force d’âme de Sasha.

📝 Elodie, du blog « Au chapitre » :

➡ J’ai lu ce livre en manuscrit an tant que lectrice Chaleston. Il a reçu le prix du livre romantique 2019. Une librairie, des livres…il ne m’en fallait pas plus pour être conquise. Victor Hugo, Platon, Tolstoï… Ce livre est tellement riche de références. Il est une invitation à la poésie, à la littérature et à la musique. Le tableau mystérieux en est le point de départ. J’ai beaucoup aimé la force des personnages féminins dont celui d’Eva qui est une jeune femme idéaliste, passionnée et pleine d’empathie. Elle s’évade par les livres, l’écriture et en Polina, elle se libère, se confond, trouve l’amour… « Je divague, deviens folle. Il serait plus sage de dormir plutôt que de rêver à des chimères qui ne peuvent exister. » 

L’auteure nous parle de la liberté de choix, la liberté d’être celle que l’on veut et d’aimer celui que l’on désire. L’ambiance est chaleureuse, pleine de mystère et d’énigmes dont on a qu’une envie c’est de percer tous les secrets. On voyage, on s’évade, on s’interroge… On ne sait pas où l’auteure veut nous mener pour notre plus grand plaisir. C’est assez osé d’imbriquer une histoire dans une histoire sans perdre le lecteur mais, ici, le pari est entièrement réussi!

🙄 Je noterai, toutefois, que l’écriture trop « recherchée » alourdit parfois le texte mais je suis sûre que cette histoire ravira les plus littéraires d’entre vous. L’intrigue est, quant à elle, vraiment originale et déroutante tout comme la construction du texte lui-même.

… Écoutez « Le bruit des pages », il vous raconte l’histoire d’Eva et Polina, deux personnages que l’on a définitivement pas envie de quitter…

📝 La fille Kamoulox :

➡  » Les personnages sont riches en sensibilité, les relations entre les protagonistes sont détaillées et d’un romantisme fou. Livia Meintzolt nous offre un roman poétique dans lequel on ressent son amour des mots et des arts. […] »

🙄 « Je me suis retrouvée dans Eva, son imagination et ses idées raisonnent en moi. Malgré tout, je me suis perdue parfois, certains passages m’ont semblé très longs, trop détaillés, trop lourds. Mais je suis sûre que l’auteure nous écrira bien d’autres belles histoires. »

❤ « Une écriture tout en justesse, agréable et douce qui nous transporte. Une grande qualité littéraire qui mérite largement ce prix du livre romantique. […] Si tu aimes les mots, la poésie, l’amour, la Russie, les personnages travaillés, sensibles et à multiples facettes, je te conseille de le lire immédiatement ! »

📝 Les lectures de Mylène

➡ J’étais très curieuse de découvrir ce roman et cette nouvelle plume et j’ai globalement passé un bon moment avec les personnages. On vit dans le présent, à Paris, en compagnie d’Eva et dans le passé en compagnie de son héroïne, Polina dont elle raconte l’histoire au travers de ce qu’un tableau lui inspire. Sauf qu’elle ne s’attendait pas à se retrouver investie dans la vie de son héroïne, Polina, ni à vivre au travers de ses rencontres autant de choses.

🙄 Il faut dire qu’Eva est pour le moins renfermée et secrète, elle ne se laisse pas facilement approcher par les autres et elle m’a d’ailleurs assez souvent agacée, je n’ai jamais réussi à réellement m’attacher à elle ni au travers de ses pensées ni au travers de ses actions ou réactions. On ne s’ennuie pourtant pas une seule seconde en sa compagnie, notre héroïne va entreprendre différents voyages et on ne sait jamais réellement de quelle manière les choses vont pouvoir se terminer.

👌 Passé et présent finissent par se confondre et j’ai aimé la manière qu’a Eva de mener l’enquête et de profiter des opportunités qui lui sont offertes. Si parfois je l’ai trouvée molle et sans grand relief (d’où le fait que je n’ai pas réussi à m’attacher à elle), je ne peux nier qu’elle sait faire preuve d’une grande capacité à aller de l’avant et à vivre les choses au jour le jour. Elle ne baisse pas facilement les bras même si parfois des coups de pied aux fesses sont nécessaires pour la faire avancer et prendre des décisions, une fois qu’elle a choisi sa voie, elle ne change pas de direction et va au bout des choses. J’ai bien évidemment apprécié Polina, tout ce qu’elle vit à sa propre époque, la façon dont elle tient tête aux siens, cherche un chemin différent de ce qui se fait et se bat pour ses idées.

❤ J’avoue, je me suis laissée totalement porter par l’intrigue, j’étais curieuse de voir jusqu’où nos deux héroïnes allaient aller et j’ai aimé être surprise par certaines de leurs décisions, surtout du côté de Polina. Elle ne baisse pas facilement les bras même quand la vie lui met de grand obstacle sur la route et elle va tout tenter pour suivre son cœur et ses sentiments. Sentiments que j’ai trouvé que l’autrice exprimait sans fard ni faux semblants, on sait toujours ce que nos héroïnes ressentent et ce qu’elles sont capables de faire en s’écoutant. J’ai aimé être surprise par certaines révélations finales qui font que l’on voit les personnages d’une manière différente et que l’on vient à les aimer encore plus. Une très jolie histoire remplie de mystères et d’amour.

Laisser un commentaire

RSS
Instagram